MY CART

Rechercher

S'HABILLER COMME UN OIGNON

Mis à jour : mai 14

Édition Février 2020



Comme un oignon, c'est-à -dire en portant plusieurs pelures. Chaque couche de vêtements (habituellement il y en a trois) joue un rôle précis pour se protéger du froid, comme la surchauffe. Voyons cela.




La première couche

Cette couche doit vous garder au sec en absorbant l'humidité© produite par la transpiration. C'est l'équivalent du pare-vapeur dans les murs d'une maison. Les sous-vêtements longs, fabriqués à base de polyester (ou de ses dérivés, comme le polypropylène) et à séchage rapide, répondent parfaitement à cette exigence. La face interne de ces sous-vêtements absorbe l'humidité et l'achemine vers la face externe où elle sera transférée à la face interne du vêtement de la deuxième couche et ainsi de suite jusqu’à l’air ambiant. C'est le principe des vases communicants.


La deuxième couche

Cette couche sert d'isolant contre le froid. C'est l'équivalent de la laine minérale dans les murs d'une maison. Le vêtement type, qui se porte aussi collé au corps, contient un mélange de fibres isolantes et respirantes. Par exemple, un pantalon et une veste en laine polaire sont un bon choix. La veste peut avoir des ouvertures sous les aisselles afin de faciliter l'évacuation de l'humidité. Comme vous l'avez fait pour la première couche, choisissez l'épaisseur de cette couche isolante en fonction de la dépense énergétique de l'activité pratiquée.


La troisième couche

Cette couche sert à la fois de coupe-vent, d'imperméable et de déshumidificateur (l'humidité produite par la transpiration doit pouvoir sortir à l'air libre). Elle équivaut au revêtement extérieur de la maison. Les deux-pièces (anorak et pantalon) ou les vêtements d'une seule pièce (combinaison) contenant une fibre synthétique imperméable (Goretex, Conduit, Activent, Sympatex, Thinsulate, Windstopper, etc.) offrent une protection maximale contre le froid, l'eau et l'humidité. Pensez à la combinaison si vous pratiquez un sport qui vous expose à la morsure du vent, comme le ski alpin ou la voile sur glace. La combinaison crée un effet de « cheminée » qui force la chaleur produite par les muscles à remonter vers le haut du corps.



Selon l'activité pratiquée, la troisième couche sera, encore une fois, plus ou moins épaisse et étanche. Il faut mentionner qu'on trouve maintenant sur le marché des vêtements « deux dans un» qui contiennent une membrane interne isolante (2e couche) et une membrane externe de type coupe-vent imperméable (3e couche). N'oubliez pas les pieds, les mains et la tête Pourquoi la tête? Même si elle ne représente que 8 % de la surface corporelle, elle peut faire perdre de 30 % à 40 % de la chaleur produite par le corps. Tuque et bandeau sont donc de rigueur.





Lyne Ouellet

Propriétaire Tandem Waterloo


11 vues

Nos coordonnées

Tandem Waterloo

5775, rue Foster

Waterloo, QC     J0E 2N0

tandemwaterloo@hotmail.com

DES QUESTIONS ?

 

N'hésitez pas à communiquer

avec nous.

 

  Tél. : (450) 539-5775 

tandem waterloo fb.jpg

© 2019 - 2020  Tandem Waterloo

Tous droits réservés

Conception Les Créations Danou